Remplacer votre cheminée existante par un poêle : PARTIE 2

Voici la partie 2 de notre actualité : Remplacer votre cheminée existante par un poêle (pour lire la partie 1 cliquez ici).

Poêle à bois bûches VS poêle à granulés : tout dépend de l'utilisation.

combustible bois ou granulés

Un ménage qui souhaite s'équiper d'un poêle a principalement deux choix qui se présentent à lui : le poêle à bois bûches et le poêle à granulés (ou aussi appelé pellet). Le choix devra tenir compte des besoins du foyer et de la configuration de l'habitation.

Il faut savoir que le poêle à bois (bûches ou granulés) est en plein essor en France, et cet engouement s'explique notamment en raison des prix des différents combustibles (tels que le gaz, le fuel, ...) qui ne cessent de fortement augmenter, mais cela s'explique également par son caractère écologique. De plus, les différentes aides aux énergies renouvelables proposées par le gouvernement encouragent l'installation de ce type de chauffage, qui contribue à l'optimisation des performances énergétiques d'un logement.

Les différents critères pour bien choisir son poêle :

Avant l'achat de votre futur poêle à bois (bûches ou granulés) et afin de trouver le modèle le mieux adapté à votre logement et à vos habitudes de confort en matière de chauffage,  il va falloir prendre en considération plusieurs critères : tels que le design, le rendement, la puissance ou encore le matériau dont il est constitué. Il est également nécessaire de se questionner sur les attentes que l'on a d'un tel appareil. En effet, les deux systèmes de chauffage ne fonctionnent pas de la même façon et ne répondent donc pas aux mêmes besoins. D'une manière générale, le chauffage à bûches est choisi pour son caractère traditionnel, chaleureux et convivial et en tant que chauffage d'appoint, il vient généralement compléter un chauffage central. Cet un appareil qui offre une vitesse et une puissance de chauffe confortables ce qui le rend économique et le destine à être installé dans une pièce à vivre. Son homologue à granulés est également le plus couramment utilisé comme chauffage d'appoint (il peut toutefois servir de chauffage principal dans une maison RT 2012) il a l'avantage de présenter un très bon rendement énergétique et une alimentation automatique. Dans les deux cas, il s'agit d'un moyen de chauffage éco-responsable et économique, le bois restant toujours bon marché et ne souffrant pas de pénurie.

▶ Le rendement :

Un label "Flamme Verte" est attribué aux différents appareils de chauffage en fonction de leurs performances. A savoir, pour qu'un chauffage au bois soit éligible au label "Flamme Verte", il doit présenter un rendement minimum de 70% (sachant que l'idéal est un rendement de 85%). Le rendement va varier selon qu'il s'agit d'un poêle à bois bûches ou à granulés. C'est la caractéristique principale prise en compte par les utilisateurs de chauffage.

📌Point info : plus un appareil a un rendement élevé plus sa consommation en combustible est moindre..

*le rendement d'un poêle à bûches : tourne généralement autour des 70% à 80% pour la grande majorité d'entre eux (rendement pouvant avoisiner les 89% pour la gamme HARK ECO PLUS), ce qui est déjà très confortable. A savoir que le rendement sera maximal si le bois utilisé est bien sec (moins de 20% d'humidité à coeur)

*le rendement d'un poêle à granulés : le poêle à granulés est caractérisé par un rendement très élevé qui se situe entre 85 et 95%. Sachez également que ce poêle doit être branché sur secteur pour fonctionner. Contrairement aux bûches, les granulés sont stockés dans un réservoir intégré au poêle et le fonctionnement est automatique et programmable.

📌Point info : il faut savoir que la présence de ventilateurs dispersant la chaleur ou d'un revêtement dans un matériau lourd conservant l'énergie, augmente le rendement des poêles.

▶ La puissance : 

Il est très important de choisir une puissance ajustée en fonction de la superficie de la pièce que le poêle doit chauffer. Il est par exemple inutile de se procurer un modèle de 11Kw pour assurer le chauffage d'un petit studio. De même, s'il faut chauffer un salon très spacieux, choisir un modèle de faible puissance ne sera pas suffisant pour obtenir une température confortable.

La puissance est initialement calculée à partir de la surface à chauffer (1Kw de puissance pour 10m² de surface habitable - calcul réalisé dans des conditions d'isolation et d'altitude moyennes, ce qui veut dire que pour une surface de 70m² la puissance du poêle devrait en théorie atteindre 7Kw, donc l'idéal serait d'acquérir un appareil de puissance nominal de 5/6Kw capable de monter à 8Kw en limite maximum).

Par ailleurs, Le barème de puissance doit tenir compte de 4 critères principaux  :

1/ le lieu d'habitation : selon votre situation géographique, le besoin de chauffage au bois varie. Les régions occidentales exigent une puissance de poêle à bois inférieure à celle des régions montagneuses par exemple.

2/ l'altitude : si vous habitez dans une région montagneuse, la puissance du poêle à bois doit être plus conséquente qu'en plaine.

3/ l'isolation (mur, toit, plancher) : son efficacité détermine le besoin à combler avec un appareil de chauffage. Une isolation récente demande une puissance d'appareil moindre que celle d'une maison plus ancienne. L'isolation détermine également la température ambiante existante, qui permet ainsi de définir la température de confort souhaitée avec un appareil de chauffage au bois.

4/ les caractéristiques de votre habitation : la configuration de votre maison définit la capacité à chauffer la ou les pièces souhaitées. La surface habitable, la hauteur sous plafond, la présence éventuelle d'étages, la forme de la maison, l'année de construction, la température ambiante ou encore le chauffage principal existant sont des éléments indispensables à prendre en compte pour le calcul de la puissance du poêle à bois.

📌Point info : Il est important de noter qu'un appareil sous-dimensionné ne génèrera pas la chaleur souhaitée. Il fonctionnera à forte puissance et pourra s'user plus rapidement. Un appareil surdimensionné subira des dysfonctionnements au cours de son utilisation (encrassement, surconsommation de combustibles, etc....)

*le poêle à bûches : il est parfait pour chauffer rapidement une ou deux pièces. Sa puissance va être déterminée par la taille de son foyer, cela déterminera par la même occasion son autonomie, la quantité de bois à utiliser et ainsi son coût d'utilisation. Autre détail, les bûches de bois doivent être chargées à la main, tout au long de la flambée.

*le poêle à granulés : apporte un chauffage continu à votre intérieur. Il est doté d'un réservoir dans lequel le combustible est placé et il chargera automatiquement le foyer lorsque les pellets sont consumés. Son utilisation est donc pratique, propre et une seule charge suffit pour un fonctionnement de plusieurs heures voir plusieurs jours en fonction de l'utilisation qui en est faite. Ce type de chauffage est donc autonome et demande peu d'intervention de votre part pour que la flambée soit maîtrisée.

▶ Les différents matériaux de fabrication des poêles à bois (bûches ou granulés) :

Généralement le choix d'un poêle à bois s'effectue principalement sur le type de combustible (bûches ou granulés), le matériau qui compose l'appareil est également un critère à ne pas sous-estimer.

▪ le poêle en fonte : la fonte est le matériau classique pour la conception d'un poêle de chauffage. Malgré son image de chauffage de vieille demeure, le modèle en fonte est de nouveau très actuel. Ce matériau est surtout très efficace pour retenir et restituer la chaleur. Petit bémol, un appareil en fonte ne permet pas de faire monter la température rapidement. D'autre part, la fonte est également un matériau lourd donc le plancher qui doit recevoir l'appareil doit impérativement pouvoir supporter son poids, notamment pour les pièces situées à l'étage supérieur.

poêle fonte VERCORS SUPRA

▪ le poêle en acier : l'acier est un matériau qui va être une alternative à la fonte, il permet des finitions plus fines et plus soignées. Ce qui va permettre d'adapter les modèles à tout type d'intérieur. Par ailleurs, son coût très abordable en fait le métal le plus exploité pour la conception d'appareil de chauffage au bois. D'autre part contrairement à la fonte, l'acier permet de faire monter la température rapidement, par contre il retient la chaleur moins longtemps. Autre point positif, l'acier étant plus léger que la fonte, un poêle en acier peut être plus facilement installé dans une pièce à l'étage.

poêle à bois ROCAL

▪ le poêle en acier habillé de brique, de faïence, de terre cuite ou de pierre ollaire : ces matériaux traditionnels initialement utilisés pour les fourneaux et fours confèrent au poêle une bonne performance. En effet, ils emmagasinent la chaleur et la restituent pendant quelques heures, même lorsque le feu est éteint. Brique, faïence, terre cuite et pierre ollaire s'invitent donc de plus en plus dans la conception de solutions de chauffage au bois.

poêle BLADE EDILKAMIN pierre ollaire

▶ Les différents systèmes de diffusion de la chaleur d'un poêle à bois (bûches ou granulés) :

Il faut noter que la diffusion de la chaleur d'un poêle à bois (bûches ou granulés) varie selon les modèles, c'est dont un autre point à étudier en fonction de votre habitation.

▪ la diffusion par convection naturelle : les poêles à bûches tout comme les modèles à granulés peuvent transmettre les calories par rayonnement thermique. La chaleur n'est pas stockée, mais elle est immédiatement émise dans la pièce. C'est le système idéal pour être utilisé en tant que chauffage d'appoint.

la diffusion par accumulation de chaleur : c'est le cas avec les poêles de masse qui utilisent du bois.  C'est poêles sont composés d'un matériau lourd. Le principe est simple, il suffit de faire une flambée une ou deux fois par jour pour que l'appareil restitue de la chaleur pendant plusieurs heures.

 la diffusion par ventilateur : les poêles sont équipés d'un ventilateur intégré, qui va permettre de disperser la chaleur sur une plus grande surface.

▪ la diffusion par gaines : les poêles canalisables sont prévus pour chauffer une surface beaucoup plus grande. Leurs deux ventilateurs permettent de pulser l'air chaud via un réseau de gaines qui diffuse la chaleur dans toutes les pièces de l'habitation.

▪ la diffusion avec raccordement au chauffage central : les poêles hydrauliques sont raccordés au chauffage central et permettent d'économiser le combustible de ce dernier.

▶ Le choix du combustible : bûches ou granulés ?

La fameuse question du choix du combustible, cette décision est parfois complexe pour l'utilisateur, d'autant plus que chaque combustible présente des avantages différents. Il va donc être primordial de bien comprendre les caractéristiques de chaque combustibles pour orienter son choix.

▪ les bûches de bois : différentes qualités de bûches de bois sont présentes sur le marché. Il est toutefois préférable d'utiliser du bois certifié "NF bois de chauffage". On ne rappellera jamais assez que pour atteindre un niveau de rendement optimal, il faut opter pour un bois ayant un taux d'humidité inférieur à 20%. Ce taux doit être contrôlé avant de faire brûler le bois au moyen d'un testeur d'humidité. Plus le bois est sec, plus le rendement du poêle sera élevé. Pour en savoir davantage sur les bûches de bois n'hésitez pas à consulter notre actualité "bien choisir son combustible".

▪ les granulés de bois : le granulé, également appelé pellet, est un petit bâtonnet de sciure de bois compactée. Les granulés de qualité permettent au poêle d'atteindre jusqu'à 90% de rendement. Retrouvez toutes les informations utiles sur le granulé dans notre actualité "bien choisir son combustible"

▶ L'entretien d'un poêle à bois (bûches ou granulés) :

Quel que soit le poêle choisi, vous devez prévoir un système d'évacuation de la fumée.

▪ L'entretien du poêle à bûches : un ramonage doit être effectué avant l'utilisation , et une autre fois en cours de saison de chauffe. Vous devez également évacuer les cendres régulièrement. Il faut également nettoyer régulièrement l'extérieur comme l'intérieur du poêle.

▪ L'entretien du poêle à granulés : l'appareil doit lui aussi être ramoné 2 fois par an, et vous devez veiller à ce que le bac à cendres ne soit jamais trop plein. Enfin, un spécialiste doit vérifier l'appareil une fois par an. Retrouvez notre actualité "L'entretien à apporter à votre poêle à granulés".

▶ Le prix du poêle à bois (bûches ou granulés) : 

De nombreux modèles de poêles à bûches et de poêles à granulés sont présents sur le marché il est donc difficile d'en donner un coût moyen. Il existe donc aujourd'hui des appareils pour tous les budgets. Le prix du poêle va varier en fonction du combustible, du rendement, du matériau qui le compose et de la marque. A ce montant va s'ajouter le coût de la main d'oeuvre pour l'installation du poêle, qui varie en fonction de la complexité du chantier. Par ailleurs, le taux de TVA sera également différent selon s'il s'agit d'une installation dans une habitation neuve (taux à 20%) ou s'il s'agit d'une installation dans une habitation de plus de 2 ans (taux de TVA à 5.5%).

Néanmoins, l'achat de certains modèles, en particulier ceux labellisés 7 étoiles "Flamme Verte", ainsi que leur installation par un professionnel RGE Qualibois, permettent d'accéder à une aide financière, avec un montant différent en fonction de vos revenus.

📌Point info : attention la demande d'aide pour Ma Prim Rénov est à effectuer avant la réalisation des travaux. 

Récapitulatif des principales caractéristiques des poêles à granulés ou à bois :

✔ Le poêle à bois (bûches) 

  • maison (principalement) ou appartement
  • chauffage d'appoint
  • MaPrimeRénov'
  • Prix situé entre € 1 500.00 à € 3 000.00 en moyenne
  • Rendement énergétique : entre 70 et 80 %
  • Bûches de bois moins cher que des pellets (granulés)
  • Chargement régulier en bûches
  • Convivialité et efficacité

✔ Le poêle à granulés (pellets)

  • maison (principalement) ou appartement
  • chauffage d'appoint ou chauffage principal
  • MaPrimRénov'
  • Prix situé entre € 2 500.00 à € 4 000.00 en moyenne
  • Rendement énergétique : jusqu'à 95%
  • Pellets plus cher que des bûches
  • Programmable
  • Efficacité et autonomie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.