Se baigner en toute sécurité !

La baignade : mode d'emploi

Quelques conseils pour passer un été en toute sécurité !

 

La baignade en extérieur (mer, lac, ....) : 

Avant de vous "jeter à l'eau" il est important de vous informer sur les zones de baignade afin de choisir celles qui sont surveillées et surtout pour éviter celles qui sont interdites ou dangereuses. Renseignez-vous également sur la nature des vagues, des courants, des marées, des dangers naturels.... Par ailleurs, respectez toujours les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade et/ou par les sauveteurs et assurez-vous par la même occasion que les conditions de baignade ne vont pas devenir dangereuses au cours de la journée (pour cela consultez régulièrement les bulletins météo).

 

Petit rappel : 

  • drapeau vert = baignade surveillée et absence de danger particulier.
  • drapeau orange = baignade dangereuse mais surveillée.
  • drapeau rouge = interdiction de se baigner.

 

Pendant la baignade avec vos enfants, il sera important de toujours rester attentifs même si la zone est surveillée :

  • restez toujours avec vos enfants quand ils jouent au bord de l'eau ou dans l'eau.
  • baignez vous en même temps qu'eux.
  • désignez un seul adulte responsable de leur surveillance.
  • s'ils ne savent pas nager, équipez vos enfants de brassards (portant le marquage CE et la norme NF 13138-1) adaptés à la taille, au poids et à l'âge de l'enfant dès qu'ils sont à proximité de l'eau et n'hésitez pas à leur faire prendre le plus tôt possible des cours de natation avec un maître-nageur sauveteur.
  • méfiez-vous des bouées ou des autres articles flottants (matelas, bateaux pneumatiques, bouées siège, ....) ils ne protègent pas de la noyade.
  • surveillez vos enfants en permanence, même s'ils sont équipés de brassards.

 

Autre point important avoir une bonne connaissance de votre propre niveau de pratique de la natation et tenir compte de votre forme physique ; les adultes aussi sont concernés par la noyade et plus particulièrement les hommes de plus de 45 ans.

  • si vous ressentez le moindre frisson ou trouble physique, ne vous baignez pas.
  • prévenez vos proches lorsque vous allez vous baigner.
  • soyez vigilant lors de la baignage et faites attention à la zone d'impact des vagues (certaines zones du corps comme la tête, le cou ou le ventre étant plus fragiles).
  • ne surestimez pas votre condition physique et souvenez-vous qu'il est plus difficile de nager en milieu naturel (mer, lac, rivière) qu'en piscine.
  • évitez tout comportement à risque, tel que consommer de l'alcool avant et pendant la baignade, se surexposer excessivement au soleil avant la baignade.
  • rentrez progressivement dans l'eau particulièrement quand celle-ci est froide et que vous vous êtes exposé au soleil.

 

Petite astuce : 

En cas de danger imprévu, ne luttez pas contre le courant et les vagues pour ne pas vous épuiser. Si vous êtes fatigué, allongez-vous sur le dos pour vous reposer. Vos voies respiratoires sont alors dégagées : vous pouvez respirer normalement et appeler à l'aide.

 

La pratique des loisirs nautiques :

20% des noyades ont lieu pendant une activité autre que la baignade : bateau, pêche, plongée, canoë, kayak, rafting...

Ces noyades sont souvent dues à une chute ou à un malaise.

 

Quelques règles à respecter lorsque vous pratiquez une activité nautique :

  • pratiquez toujours votre activité dans les zones autorisées.
  • ne consommez pas d'alcool avant et pendant.
  • tenez compte de votre forme physique.
  • informez-vous sur les conditions météo avant de partir.
  • ne partez jamais seul et informez vos proches de votre destination et de votre heure de retour prévue.
  • respectez les consignes de sécurité et les autres usagers.
  • équipez-vous des articles de sécurité recommandées (bouée, gilet de sauvetage, casque,...)
piscine traditionnelle angers

Profitez de votre piscine en toute tranquillité : 

La piscine est l'endroit le plus sûr pour apprendre à nager le plus tôt possible car elle réunit toutes les conditions favorables pour effectuer ses premières brasses : pas de vague, pas de courant, une eau limpide, parfois chauffée...., mais il ne faut pas perdre de vue que l'apprentissage doit se faire uniquement en présence d'un adulte, prêt à intervenir en cas de danger.

 

Equipez votre piscine d'un dispositif de sécurité : une loi et des règles de bon sens :

Pour que vos moments de baignade riment avec sécurité, il est indispensable d'installer un dispositif de sécurisation de piscine pour protéger son accès aux enfants. Depuis 2004, la loi entrée en vigueur impose à tout propriétaire de piscine enterrée ou semi-enterrée de sécuriser l'accès à son bassin. Les dispositifs de sécurité, s'ils sont bien installés et bien utilisés constituent un complément très utile à la vigilance des adultes. Les consommateurs doivent choisir leur système en fonction de leurs besoins : composition de la famille, forme du bassin, utilisation, situation en résidence principale ou secondaire....

 

Petit tour d'horizon des différents systèmes de protection pour la piscine :

  • L'alarme de piscine :

Elle reste le moyen le plus utilisé par les propriétaires de piscine pour sécuriser l'accès à leur bassin. Simple à installer et peu onéreux, ce système doit être conforme à la norme NF P90-307. Il peut être complété par une couverture de piscine ou une barrière de sécurité pour une protection optimale. Il existe deux types d'alarme. L'alarme d'immersion,  qui peut informer de la chute d'un enfant dans l'eau  ou l'alarme périmétrique qui informe de l'approche d'un enfant du bassin. Quel que soit le choix de l'alarme ce dispositif n'empêche pas la noyade.

 

Ce type de couverture de piscine permet d'assurer une protection optimale de votre bassin en toute saison. A la fois pratique, solide et polyvalente, la bâche à barre pour piscines permet aussi de maintenir l'eau à bonne température, en plus de sécuriser votre bassin.

 

  • Barrière de sécurité :

Ce système de sécurité doit répondre à la norme NF P90-306. Son avantage ? Elle permet de bloquer totalement l'accès à votre piscine. Son inconvénient ? La barrière de sécurité est parfois jugée peu esthétique. Néanmoins, il existe différents types de barrières de piscine, déclinées en différents matériaux (bois, acier, PVC ou verre). A vous de choisir celle qui vous correspond le mieux !

 

Plus efficaces que les couvertures de piscine classiques, les abris de piscine offrent une sécurité accrue concernant les enfants. Ce système, plus coûteux et plus esthétique, doit répondre à la norme NF P90-309. De plus, l'effet de serre vous permettra de profiter d'une eau de baignade à bonne température en été. Pour en savoir plus retrouver notre actualité "bien choisir son abri de piscine".

 

Afin de renforcer la sécurité de votre bassin, le volet roulant reste un équipement très efficace. Très utile pour l'hivernage, la couverture automatique de sécurité permet aussi de garder une eau propre, à bonne température pendant la saison estivale.

 

La FPP (la fédération des professionnels de la piscine et du SPA) souligne que la majorité des accidents se produit en l'absence de système de protection ou pour la moitié environ, au moment de la baignade, c'est-à-dire au moment où tous les systèmes sont franchis ou désactivés. Les systèmes de protection ne sont qu'un complément à la vigilance des adultes. Leur installation ne doit pas conduire à déresponsabiliser les consommateurs de cette indispensable vigilance.

 

Rappel : La vigilance des adultes = la première sécurité autour de la piscine. En effet, chaque année malgré l'obligation d'équiper les piscines d'un dispositif de sécurité, de jeunes enfants se noient. La vigilance des adultes reste indispensable pour éviter les accidents.

 

Baignade : les réflexes à adopter avec des enfants en complément de l'élément de sécurité installé sur votre bassin :

  • Se baigner en présence et sous la surveillance active d'un adulte qui n'utilise à aucun moment son téléphone portable.

Quand ils jouent au bord de l'eau ou dans l'eau, les enfants doivent être sous la surveillance rapprochée et permanente d'un adulte désigné responsable de la sécurité. Si vous êtes plusieurs adultes autour du bassin, désignez celui ou celle qui surveille ! Le mieux est le partage des joies de la baignade auprès des enfants dans l'eau et surtout si l'on surveille du bord, le téléphone portable ne doit jamais être consulté.

 

  • Apprenez à vos enfants à se déplacer dans l'eau le plus tôt possible et le cas échéant équiper les de brassards adaptés.

Attention toutefois, car ces équipements de flottabilité apportent parfois aux parents et aux enfants un sentiment de "fausse sécurité" !

 

  • Avoir une perche, une bouée et un téléphone à proximité du bassin.

En cas de problème, il faut pouvoir réagir vite et bien. Pour cela, il faut garder à proximité du bassin une perche et une bouée et se munir également d'un téléphone pour composer le 112 en cas d'urgence. Vous pouvez également apprendre les gestes qui sauvent  : la formation aux gestes de premiers secours permet d'acquérir les réflexes essentiels pour secourir la victime dans l'attente de sa prise en charge par les services spécialisés. Pour obtenir l'attestation de formation aux premiers secours (AFPS), vous pouvez vous inscrire auprès des associations spécialisées.

 

  • Ne pas laisser de jouets dans l'eau après la baignade.

Pensez à sortir de l'eau tous les objets flottants, jouets, bouées, objets gonflables et à remettre en place le dispositif de sécurité. Si vous avez une piscine hors-sol retirez l'échelle après la baignade pour en condamner l'accès.

 

Les produits désinfectants sont nécessaires pour maintenir une bonne hygiène de l'eau. En respectant ces conseils vous traiterez votre piscine dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire. Il faut stocker les produits séparément, dans leur récipient d'origine, toujours  bien fermés et en position verticale. Les entreposer dans un endroit sec et bien ventilé, hors de portée des enfants pour éviter tout accident domestique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.